Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /home/cedsclub/www/configuration.php:63) in /home/cedsclub/www/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/cedsclub/www/configuration.php:63) in /home/cedsclub/www/libraries/joomla/session/session.php on line 423

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/cedsclub/www/configuration.php:63) in /home/cedsclub/www/libraries/joomla/session/session.php on line 426
Compte-rendu de la réunion CEDS Club Med du 20 novembre 2020

Compte-rendu de la réunion CEDS Club Med du 20 novembre 2020 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Dimanche, 22 Novembre 2020 10:38

 

Présents : les délégués de Grèce (Sotiris), Italie (Pasquale), Portugal (Alexandre), France (3FO-1CFDT), EFFAT-UITA (Christian) et la direction générale (Sylvie, Olivier, Areski)

 

 

La DRH du groupe Club Med, nous présente Areski HASSAD comme directeur des Affaires Sociales pour la zone Europe –Afrique, puis elle annonce 2020 comme une année terrible vécue en partenariat avec les équipes du Club Med dans les valeurs de responsabilité et de gentillesse.

 

Le Club Med est aujourd’hui coté à la bourse de Hong Kong dans le Fosun Tourism Group et doit annoncer une baisse de 50% de son chiffre d’affaires, avec une perte de la moitié de sa clientèle et une augmentation de ses prix de 20%.

 

Si le premier trimestre avait bien débuté, le blocage des frontières et des transports aériens dés le mois de mars a fortement réduit l’activité du Club Med et cet été en juillet-aout seulement 37% des capacités ont ré-ouvert en Chine (5 villages), Japon (2 villages), Malaisie (1 village), USA (1 village), France (10 villages), Italie (3 villages), Portugal (1 village), Grèce (1 village), Turquie (1 village) avec un taux d’occupation plutôt bon, mais un résultat déficitaire en juillet et juste à l’équilibre en août.

 

Au 24/10/2020 c’est prés de 400 M€ de différence de réservations de 2020 sur 2019 avec plus de 140 M€ d’annulations, et à ce jour, les réservations des marchés Europe-Afrique ne décollent pas. 

 

Pour les perspectives d’exploitation des villages l’hiver 2020/2021 une grande partie de la décision n’appartient pas au Club Med mais aux Pouvoirs Publi, du fait des  contraintes de déplacement en Europe et nous espérons des annonces dans les semaines à venir.

 

Ce mois de novembre 10 villages sont permanents : aux USA (Sandpiper), au Brésil (Lake Paradise Rio Das Pedras, Transcoso) et en Chine (Kabira, Guilin, Sanya, Anji, Golden Coast, Yanqing) et dés le mois de décembre nous espérons pouvoir ouvrir dans les Alpes les villages ( Val Thorens, Alpes d’huez, Arcs Panorama, Le Grand Massif, La Rosière, Peisey-Vallandry, Serre-Chevalier, Tignes Val Claret, Val d’Isère, Valmorel, au Maroc (Marrakech et Agadir), en Suisse (Saint-Moritz), au Sénégal (Cap Skirring), Ile Maurice (La Pointe aux canonniers), Mexique (Cancun), République Dominicaine (Punta Canas, Miches) Caraïbes (Turquoise), Guadeloupe (La Caravelle) et en Chine (Bel dahu, Yabuli), Japon (Tomanu) , Maldives (Kani, Finothu).

 

Les mesures de prévention sanitaires dans les villages ont été partagées avec le CSE France qui approuve ces mesures dont le port du masque obligatoire, le parcours du collaborateur, et la possibilité de vaccination contre la grippe. 

 

L’activité partielle a été mise en place dans les bureaux en Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Italie, France avec des prises en charge différentes selon les pays. Dans le personnel permanent (1018 salariés dont 38 cadres dirigeants), 393 sont au chômage partiel dont 52 au chômage partiel total, plus 106 alternants (contrats de professionnalisation). En décembre 2020, c’est 381 GO, 21 GE et 8 alternants au chômage partiel.

 

Pour la saison d’hiver, il est prévu d’embaucher 3863 GE et 3006 GO avec comme principe d’affectation de privilégier le personnel permanent en chômage partiel, les alternants, puis les saisonniers. Du fait de la fermeture des frontières et des décisions gouvernementales la main d’œuvre étrangère (Turcs, Marocains, Tunisiens, Sénégalais et Mauriciens) ne peuvent venir cet hiver en France.

 

Un débat s’engage avec les délégués car depuis des décennies des GE saisonniers migrants viennent travailler chaque hiver dans les villages alpins du Club Med (un accord européen et international depuis 2009 avec la direction générale permet le respect des droits fondamentaux au travail et la mobilité transnationale des salariés GE du Club Méditerranée dans la zone Europe Afrique) et la direction nous informe avoir constitué 674 dossiers d’introduction de la main d’œuvre étrangère (dans le cadre du dispositif « Travailleurs Etrangers Saisonniers ») et mène des démarches de dérogation pour 4 nationalités majeures (Turquie, Maroc, Maurice, Sénégal) mais qui n’ont pas abouti à ce jour. Ces GE migrants transfèrent une grande partie de leurs salaires à leurs familles et cela fait vivre entre 5000 à 8000 personnes au pays. Comment vont-ils vivre sans ces revenus et que peut faire le Club Med pour ces salariés ?

 

La direction nous annonce des actions de solidarité avec le personnel de Cap Skirring (Sénégal) et Agri Sud (coopérative maraichère) mais que pouvons nous faire de plus ? 

 

En fonction de l’investigation auprès des affiliés de l’EFFAT-UITA, nous souhaiterions connaitre quelles stratégie d’avenir du groupe Club Med sont envisagées par la direction générale à l’issue de la pandémie sanitaire en termes de destinations, types de services aux GM et des ressources humaines ?

 

La DRH du Groupe Club Med répond, nous ne connaissons pas le monde d’après, mais nos clients vont avoir des aspirations à un tourisme plus local et plus durable. Or le Club Med avec ses surfaces larges, son respect de la nature et de l’écologie correspond à cette offre chaleureuse, conviviale et à connotation humaine. Nous ne sommes pas inquiets sur le produit et le Club Med est plutôt bien placé pour le tourisme local. A l’avenir les questions travail/maison/bureau vont être des possibilités de business (Working Sun) et nous devrions bénéficier d’autres parts de marché du fait des difficultés des autres acteurs du tourisme ? Donc globalement peu d’impact sur l’emploi dans le groupe Club Med.

 

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Mise à jour le Dimanche, 22 Novembre 2020 10:48
 

Publications / Presse

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2015


Communiqué de presse du 20 février 2015
CA du 1er novembre 2014 – 31 janvier 2015

-> A télécharger ici

 

 
Résultats annuels 2014 - 28 novembre 2014

La stabilité des résultats 2014 dans un contexte très dégradé Europe-Afrique confirme la résistance du business model.
3/4 du ROC Villages réalisés par l'Asie.

-> A télécharger ici